Recherchez votre formation
  • Version PDF
  • Imprimer
  • Envoyer un mail
Revenir au catalogue de formation

Assistant de Soins en Gérontologie - FORMATION à CHAMBRAY- LES - TOURS

Ref : 3652-01340

L'assistant de soins en gérontologie intervient auprès des personnes âgées en situation de grande dépendance et/ou présentant des troubles cognitifs nécessitant des techniques de soins et d'accompagnement spécifiques.

Objectifs

Les objectifs de la formation sont de permettre aux salariés aides-soignants, aides médico-psychologiques et auxiliaires de vie sociales intervenant déjà auprès des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou maladies apparentées :

  • de développer un accompagnement adapté aux personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou apparentée ;
  • de soutenir les aidants ;
  • de concourir à l’élaboration et à la mise en œuvre du projet individualisé dans le respect de la personne ;
  • de contribuer à l’évaluation des besoins, à la surveillance, à la prévention des complications ;
  • d’exercer sa fonction dans une équipe pluridisciplinaire.

Public

Aides-Soignants

Aides Médico-Psychologiques

Auxiliaires de Vie Sociale

en situation d’emploi auprès de personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou maladies apparentées

Durée

140 heures réparties en 5 regroupements de 28 heures (du lundi au jeudi)


Deuxième session
du 25/09 au 14/12/2017
semaines 39, 42, 45, 47, et 50

Horaires : 9h-12h30 / 13h30-17h00
  • Pré-requis
  • Aides-Soignants

    Aides Médico-Psychologiques

    Auxiliaires de Vie Sociale

    Professionnels en situation d'emploi auprès de personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer ou maladies apparentées

  • Contenu
  • Contenu de la formation

    Le programme

    La formation se propose d'offrir aux stagiaires les outils théoriques et pratiques pour les préparer aux fonctions d'assistant de soins en gérontologue.

    En fin de formation, les stagiaires devront être en capacité de :

    [compétences répertoriées dans l'annexe 6 : référentiel de compétences].

    1 Concourir à l’élaboration et à la mise en œuvre du projet individualisé dans le respect de la personne

     

    Capacité à :

    • Repérer les besoins de la personne en mobilisant ses connaissances sur les troubles ou la maladie
    • Ecouter, conseiller, soutenir et guider l’aidant et l’accompagner dans le choix des attitudes les plus adéquates à tenir, l’adaptation de l’environnement et de la prise en charge
    • Travailler en équipe pluri-professionnelle et en réseau
    • Organiser son activité en fonction des autres intervenants et du contexte
    • Utiliser les outils de suivi des indicateurs de santé et respecter les modalités de transmission des informations aux autres professionnels

     

    2 Aider et soutenir les personnes dans les actes de la vie quotidienne en tenant compte de leurs besoins et de leur degré d’autonomie

     

    Capacité à :

    • Tenir compte des rythmes et envies de la personne
    • Aider la personne à préserver l’image de soi
    • Repérer au quotidien les besoins et capacités de la personne
    • Repérer les dimensions éducatives, affectives, sociales et culturelles des temps clés du quotidien (notamment achats, entretien du linge, aménagement de l’espace, réalisation des repas, formalités administratives…)
    • Etablir une relation d’accompagnement dans les actes de la vie quotidienne
    • Stimuler les capacités restantes dans les gestes et les activités de la vie quotidienne

     

    3 Mettre en place des activités de stimulation sociale et cognitive en lien notamment avec les psychomotriciens, ergothérapeutes ou psychologues

     

    Capacité à :

    • Instaurer une relation et l’adapter même en cas de déficit cognitif important
    • Stimuler les capacités restantes par les activités spécifiques en fonction notamment de l’évaluation faite par d’autres professionnels
    • Aider au maintien de l’identité
    • Concevoir et mener des activités de groupe en structure
    • Maintenir un contact avec le monde extérieur.

    4 Comprendre et interpréter les principaux paramètres liés à l’état de santé

     

    Capacité à :

    • Surveiller les prises alimentaires, l’état d’hydratation, le poids, l’aspect des téguments, l’élimination, le sommeil
    • Aider à l’observation médicamenteuse
    • Identifier les anomalies au regard des paramètres habituels liés aux âges de la vie
    • identifier les signes de détresse et de douleur
    • identifier les risques liés à la situation de la personne
    • discerner le caractère urgent d’une situation et alerter.
    • Surveiller et signaler l’apparition de modification du comportement en observant, analysant les circonstances de survenue, les facteurs favorisants

     

    5 Réaliser des soins quotidiens en utilisant des techniques appropriées

     

    Capacité à :

    • Effectuer une toilette en utilisant la technique la plus appropriée notamment en cas de refus de soins, de trouble du comportement ou de dépendance.
    • Assurer le confort du patient en utilisant les aides techniques nécessaires
    • Mettre en place une approche spécifique lors de déambulation, agressivité, refus de soins, cris, visant à réduire ces troubles du comportement
    • Aider la personne dans la prise des médicaments si c’est un acte de la vie quotidienne
    • Réaliser les soins dans le respect de la personne, de son autonomie et de son intimité : soins liés à l’hygiène corporelle et au confort, à l’alimentation, à l’élimination, au sommeil et aide de l’infirmier à la réalisation de soins
    • Adapter les modalités de réalisation du soin à l’état de la personne et à ses habitudes de vie
    • Evaluer la qualité du soin réalisé et réajuster, le cas échéant

    Capacité d'accueil

    MINIMUM 10 PARTICIPANTS, MAXIMUM 15 PARTICIPANTS
  • Les +
  • Méthodes pédagogiques

    L'articulation de la formation se réalise à la fois en termes de regroupements consacrés à un domaine de formation (DF) et de transversalité.

    • Le DF1 vise la compétence "CONCOURIR A L’ELABORATION ET A LA MISE EN ŒUVRE DU PROJET INDIVIDUALISE DANS LE RESPECT DE LA PERSONNE "

     

    Il présente la maladie d'Alzheimer, le projet individualisé, les droits de la personne et les devoirs du professionnel ; il pose les fondamentaux de la prise en charge spécifique des personnes atteintes de cette maladie en tenant compte de son environnement, de sa famille, de son lieu de vie et de l'équipe pluridisciplinaire.

    • Le DF2 vise la compétence "AIDER ET SOUTENIR LES PERSONNES DANS LES ACTES DE LA VIE QUOTIDIENNE EN TENANT COMPTE DE LEURS BESOINS ET DE LEUR DEGRE D’AUTONOMIE".

     

    Il permet d'appréhender la relation d'aide sur l'ensemble des temps de la journée, et fait en sorte que chaque acte de vie quotidienne soit support à un accompagnement adapté.

    • Le DF3 vise la compétence "METTRE EN PLACE DES ACTIVITES DE STIMULATION SOCIALE ET COGNITIVE EN LIEN NOTAMMENT AVEC LES PSYCHOMOTRICIENS, ERGOTHERAPEUTES OU PSYCHOLOGUES"

     

    Il amène le stagiaire à travailler de manière plus précise sur la communication avec la personne aidée en stimulant et préservant les activités sociales, relationnelles et cognitives. Il donne des clés de compréhension de l'environnement familial de la personne.

    • Le DF4 vise la compétence "COMPRENDRE ET INTERPRETER LES PRINCIPAUX PARAMETRES LIES A L'ETAT DE SANTE"

     

    Il est distribué sur l'ensemble des regroupements. Cette compétence est travaillée dans un premier temps à partir d’un apport théorique puis dans sa plus grande partie au travers d'études de situation et d'analyses de la pratique professionnelle. Au fil de la formation ces temps permettront d'intégrer les nouveaux contenus aux études de situations et de construire un dossier d'observation pouvant participer à la mise en œuvre du projet individualisé. Cette conception pédagogique permet de toujours placer la personne au centre de l'accompagnement et de la réflexion professionnelle.

    • Le DF5 vise la compétence "REALISER DES SOINS QUOTIDIENS EN UTILISANT DES TECHNIQUES APPROPRIEES"

     

    Le stagiaire travaille sur la démarche et les techniques de soins en respectant la dimension éthique de l'accompagnement et en le réfléchissant dans le cadre de la bientraitance. Y est abordée la question de la fin de vie des personnes atteintes de démences de type Alzheimer.

    Intervenants

    PRESENTATION DES FORMATEURS et intervenants extérieurs

    Psychologue titulaire d'un DESS de psychologie spécialisé dans le vieillissement normal et pathologique et Psychologue à temps partiel dans un EHPAD, Elle est a participé à deux colloques internationaux sur les "approches non-médicamenteuses de la maladie d'Alzheimer- prendre soins et milieux de vie".

    Médiatrice familiale et formatrice en formation initiale - supérieure- et continue sur les thèmes de la Médiation et de la gestion des conflits.

    Juriste spécialisé dans le droit de la famille ou juriste formatrice consultante spécialisée dans le droit sanitaire, social et médico-social

    Diététicienne au CHRU de Tours, en service de gériatrie

    Des professionnels de secteur de la rééducation et de l’adaptation de l’environnement : kinésithérapeute en centre hospitalier, infirmier en centre de rééducation fonctionnelle et former à l’ergonomie, ergothérapeute,

    Infirmière à domicile, titulaire d’un diplôme universitaire : RESPA - Responsable d’Etablissements et Services pour Personnes Agées

    Comédiens

    Participation des professionnels de « l’Equipe Mobile Alzheimer 37 EMA 37 »

    Pour les table-rondes participation des professionnels : du réseau soins palliatifs, EHPAD, SSIAD, CANTOU, CLIC…

    Validation

     Attestation de formation

  • Coût et financement
  • Coût

    1 610 € pour 140 heures de formation

    Possibilité de financement

    Prise en charge OPCA

    Haut de page Revenir au catalogue de formation

    Durée

    140 heures réparties en 5 regroupements de 28 heures (du lundi au jeudi)


    Deuxième session
    du 25/09 au 14/12/2017
    semaines 39, 42, 45, 47, et 50

    Horaires : 9h-12h30 / 13h30-17h00